OSQ : musique et chocolat

Qui aurait dit que musique et chocolat feraient bon ménage? J’ai assisté, le 15 mars dernier, à un concert de l’Orchestre symphonique de Québec au Grand Théâtre de Québec qui m’a complètement conquise. J’y allais d’abord avec un esprit de découverte, car le billet m’avait été offert. Ce n’est pas tous les jours qu’on se rend à un concert classique! Dans mon cas, ma première expérience remontait à 2009, alors qu’un vendeur itinérant de Vienne nous avait vendu des billets pour un concert. Comme nous étions dans la capitale de la musique classique, nous avions tenté l’expérience que nous avions grandement appréciée. Mais ici, au Québec, c’était une première.

D’abord, le titre « Variations scandinaves » m’interpellait déjà, car les pays du Nord m’ont toujours fasciné. J’aime leur culture, leur gastronomie, leur idéologie et maintenant je peux dire leur musique!

Pour les becs sucrés
On aurait dit que la première pièce avait été écrite pour moi, car tous ceux qui me connaissent savent que je ne peux résister au chocolat. Dans une autre vie, je pouvais manger un pot entier de Nutella en moins d’une semaine. Depuis que je surveille mieux mon alimentation, je sais me contrôler, mais le chocolat demeure ma gâterie suprême. L’œuvre intitulée Chocolats symphoniques de Maxime Goulet m’a donc tout de suite mise en appétit. À l’entrée, on nous remettait une petite boîte contenant 4 chocolats mystères. L’œuvre comprenait quatre courts mouvements associés chacun à un chocolat différent. De quoi réveiller tous nos sens! Le premier morceau, une longue mélodie lyrique, accompagnait un chocolat au caramel. Excitée par cette nouvelle expérience, je n’ai pas pu en distinguer réellement les nuances. Ensuite, un chocolat noir ayant une amertume prononcé accentuait la pièce, une intense habanera du désir. C’est au troisième que j’ai une révélation-choc. Le chocolat à la menthe provoquait un vent de fraîcheur en bouche qui s’harmonisait parfaitement avec l’ambiance sonore. Finalement, je me suis transportée au Brésil avec le dernier chocolat aux arômes de café qui enveloppait les notes de musique exotique.

J’ai trouvé l’idée audacieuse et franchement originale, une autre façon de rendre encore plus accessible la musique classique à tout le monde! À vivre!

Mélodies apaisantes
J’ai aussi beaucoup apprécié le reste du concert, quoique je ne sois pas assez mélomane pour vous en parler de façon détaillée. En première partie, mon esprit vagabondait, peu habituée à ne pas avoir de stimulation vocale, à ne pas avoir de paroles auxquelles m’accrocher. Je tentais de combattre ses pensées pour me concentrer sur la musique. Puis, en seconde partie, j’ai laissé libre cours à mes réflexions et j’ai compris que justement la musique servait à évoquer différents sentiments en moi et là, j’ai réellement pu apprécier chaque morceau.

Envie d’assister à un concert de l’OSQ vous aussi? On consulte la programmation!

Bon concert!

moi

Je suis rédactrice professionnelle et auteure. Je collabore avec différents magazines et blogues et je rédige pour divers clients (contenu Web, communiqués de presse, textes publicitaires, etc.) Besoin de mes services? Contactez-moi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :